Essais Toyota / Tour de Corse WRC 2019

Essais Toyota / Tour de Corse WRC 2019

18 mars 2019 Non Par Rallyecorse

Hier l’équipe Toyota a début ses essais pour le Tour de Corse, avec Kris Meeke à la manoeuvre.

Ce Lundi c’était au tour de Ott Tanak de prendre le relais.

L’actuel leader du championnat du monde a déjà montré de belles capacités sur asphalte, en s’imposant notamment en Allemagne en 2017 et 2018. Véritable révélation de la saison 2017, alors qu’il évoluait aux côtés de Sébastien Ogier chez M-Sport, l’estonien s’est depuis installé dans la hiérarchie de tête, et brigue la couronne mondiale.

Après un début de saison 2018 inconstant, il avait ensuite enchainé les succès, avant de se prendre les pieds dans le tapis dans le money time pour le titre.

Cette saison le protégé de Markko Martin (vainqueur du Tour de Corse 2004) montre davantage de régularité dès le départ, puisqu’il vient d’enchainer trois podiums sur les trois premières courses de la saison : 3e au Monte-Carlo, 1er en Suède, et 2e au Mexique.

S’il en est un qui peut faire partie de la courte liste des vrais opposants à Sébastien Ogier c’est bien Ott Tanak. Et si quinze ans après son mentor un estonien s’imposait à nouveau sur les routes de l’île de beauté ?

La galerie complète est visible ici

Voici la vidéo de notre ami SebDeRallye

—————————–

Ce Mardi c’est Jari-Matti Latvala qui était à la manoeuvre, pour clôturer les essais de l’équipe Toyota.

Le finlandais, vainqueur du Tour de Corse 2015, reste une valeur sûre, même si sur la longueur d’un championnat il reste fébrile.

En délicatesse au sein de l’équipe de Tommi Makinen, notamment suite à sa saison 2018 où il fini derrière Tanak (nouvel arrivant), et tout juste devant Lappi (qui effectuait là sa première saison complète au sein d’un team du wrc), il a besoin de se racheter. On sait le pilote rapide sur toutes les surfaces, et il peut toujours surprendre. Ce sera compliqué pour lui de jouer les premiers rôles sur le Tour de Corse, mais le finlandais à souvent eut l’art d’être là où on ne l’attendait pas, donc nous ne sommes pas à l’abri  d’un coup d’éclat dont seul les pilotes fougueux ont le secret.

La galerie complète est visible ici