Le Tour de Corse ne sera pas au calendrier WRC en 2020 !

Le Tour de Corse ne sera pas au calendrier WRC en 2020 !

2 août 2019 Non Par Rallyecorse

Depuis plusieurs mois maintenant, l’avenir du Tour de Corse en WRC fait l’objet de nombreuses rumeurs. L’épilogue semble se rapprocher, dans un contexte où il est difficile d’annoncer avec certitude la présence ou l’absence de certains rallyes.

Contrairement à la Formule 1, la France a toujours été présente au calendrier du championnat du monde des rallyes (exception faites en 1996 et 2009 avec le système de l’alternance).

De 1973 à 2008 l’épreuve se déroulait en Corse, puis de 2010 à 2014 en Alsace, et enfin depuis 2015 de nouveau en Corse.

C’est donc une révolution qui se prépare, puisque le Tour de Corse sera absent du calendrier en 2020 ! Et cette fois-ci ce n’est pas uniquement l’île de beauté qui perd le championnat du monde au profit d’une autre région hexagonale, mais c’est bien la France qui perd sa place sur l’échiquier mondial.

Il est important de préciser que si pendant de très nombreuses années c’était l’ASACC Tour de Corse  qui s’occupait du rallye, depuis l’intermède en Alsace c’est la FFSA qui gère l’organisation du Rallye de France, en s’appuyant sur les ASA et Collectivités locales.

Depuis 2010 donc c’est à la FFSA que revient le rôle de trouver le difficile équilibre pour que la France conserve sa place au calendrier. Pendant de nombreuses années une épée de Damoclès a planée au-dessus de la tête des organisateurs par rapport au financement du rallye, avec pour conséquence en 2009 un appel d’offres lancé par la Fédération Française, afin de choisir le dossier le plus solide pour perdurer. Avec l’engouement populaire autour de l’enfant du pays, l’Alsace avait ainsi présenté un projet fort. Les collectivités locales s’engageant massivement, et aussi un sponsor titre (ayant toujours fait défaut jusque là en Corse). C’est ainsi que pendant cinq ans l’aventure s’est déroulée sur les terres de Sébastien Loeb. Ce dernier ayant fini par arrêté sa carrière à temps plein, l’engouement a été moindre, et les collectivités ont fini par se désengager d’une épreuve qui coutait toujours de plus en plus cher.

Face à cette situation la FFSA fit le choix de revenir en Corse, avec un cout d’organisation quasi divisé par deux (notamment avec la diminution du nombre de commissaires, et de gendarmes, du fait d’une topographie des lieux permettant plus facilement au public de se placer en sécurité).

Pour autant, et malgré un succès certain au niveau des engagés, les sommes demandées par le promoteur ne cessent d’augmenter, mettant ainsi sous pression les organisateurs. La FFSA, par l’intermédiaire de Dominique Serieys, affichant son souhait de rester en Corse, et le promoteur, par l’intermédiaire d’Olivier Ciesla, celui d’une épreuve sur le continent afin d’attirer plus de monde, et générer plus d’argent.

A l’heure où de nombreux pays frappent à la porte du WRC (le Chili a intégré le calendrier cette année, le Japon et le Kenya devraient l’intégrer l’année prochaine), et où les constructeurs ne souhaitent pas aller au-delà de 14 manches, c’est un véritable bras de fer entre le pot de terre et le pot de fer qui c’était engagé !

Alors que l’officialisation du calendrier 2020 aurait dû se faire au mois de Juin, celle-ci a été repoussée (un vote est attendu pour la mi-Août). Pour autant nos confrères de Corse-Matin, et de L’Equipe ont confirmé l’information selon laquelle le Tour de Corse ne sera pas présent au calendrier WRC 2020.

L’avenir est donc très incertain pour un rallye qui est une légende du sport automobile. Espérons que les prochaines annonces officielles permettront d’y voir plus clair.