Tour de Corse Historique 2019 – Etape 1 : Marchetti prend la tête !

Tour de Corse Historique 2019 – Etape 1 : Marchetti prend la tête !

8 octobre 2019 Non Par Rallyecorse

Après les pluies d’hier, le soleil était revenu aujourd’hui pour accueillir la fin des vérifications techniques et administratives de ce 19e Tour de Corse Historique.

L’occasion pour les spectateurs de voir de près les belles mécaniques avant le début des hostilités l’après-midi, ainsi que les divers stands des professionnels du secteur automobile, à l’image de Stand21, équipementier de pilotes depuis 1970, ou encore Vintage Location, jeune entreprise insulaire de locations de véhicules anciens.

Une fois ces vérifications obligatoires terminées, et le passage par l’arche de départ en centre ville, il était temps pour les concurrents de se diriger vers les spéciales.

Pour cette première étape deux très courtes spéciales étaient au programme : Chera (5 km) et Tarabucceta (7 km).

En VHC, chose assez peu commune, sur la première spéciale quatre équipages ont fait le même temps ; Marchetti, Caruso, Vivier, et Casanova. Foulon et Kelders suivaient d’une courte tête (+ 3 sec).

Dans la seconde spéciale Marchetti confirme sa forme et signe le scratch devant Vivier et Caruso (+ 7 sec).

Au soir de cette première étape qui avait plus valeur de prologue, voici le classement :

1 / Marchetti – Buresi (Ford Escort RS Mk1)
2 / Vivier – Camilli (R5 Turbo) + 7″
3 /
Caruso – Santini (Porsche 911) + 7″
4 / Casanova – Delleaux (BMW M3) + 12″
5 / Foulon – Mattei (Ford Escort Mk2 RS 1800) + 13″
6 / Leroy – Delangue (Mazda RX7) + 13″
7 / Kelders – Chiappe (Porsche 911 Carrera RS) + 14″
8 / Villa – Savignoni (Ford Escort RS MK2) + 14″
9 / Deblauwe – Lemaire (Porsche 911 Carrera RS) + 31″
10 / Niel – Niel (Porsche 964) + 31″

Si les forces en présence se montrent déjà, il est malgré tout difficile de tirer de vrais enseignements tant le rallye est encore long. Une chose est en tout les cas certaine, c’est que les insulaires sont au rendez-vous, et la bagarre s’annonce serrée.

Du côté des VHRS également des égalités sont apparues, puisque ce soir ils sont deux ex-aequo en tête du classement :

1 / Figuiere – Godin (Porsche 911 Carrera RS)
2 / Verneuil – Scudier (R5 Alpine)
3 / Mourenon – Verda (DS21) + 1″
4 / Ripoche – Van Hecke (Autobianchi A112 Abarth) + 2″
5 / Sidrac – Cammas (Lancia Stratos) + 2″

La suite des hostilités dès demain, à partir de 9h43, avec la spéciale de Ventiseri – Mignataghja.