Tour de Corse Historique 2019 – Etape 2 : Marchetti confirme, Vivier à l’affût !

Tour de Corse Historique 2019 – Etape 2 : Marchetti confirme, Vivier à l’affût !

9 octobre 2019 Non Par Rallyecorse

Après une courte mise en jambe hier après-midi, les concurrents du 19e Tour de Corse Historique rentraient dans le vif du sujet aujourd’hui avec 4 spéciales au programme.

Dans le premier chrono du jour, Ventiseri – Mignataghja (20,47 km), Alexandre Leroy pointe le bout de sa Mazda RX7 et signe le sratch, remontant ainsi à la seconde place au général. Le leader Joël Marchetti suit à 4 secondes ; André Caruso (+ 9 sec) et Pierre Vivier (+ 10 sec) restant quant à eux en embuscade.

Dans le second chrono, Lugo di Nazza – Col de Sorba (27,78 km), Marchetti fait parler la poudre puisqu’il signe le meilleur temps, devant Caruso (+ 13 sec), Foulon (+ 17 sec), et Vivier (+ 23 sec). Ces derniers reprenant leurs places sur le podium face à Leroy, seulement septième sur cette spéciale (+ 34 sec). A noter l’abandon de Villa sur soucis mécanique, il était sixième.

Après le regroupement de Francardo, les hostilités reprenaient de plus belle, et c’était au tour de Vivier de se mettre en avant. Dans cette troisième spéciale du jour, Ponte-Leccia – Ponte-Novu (22,66 km), il signe le scratch devant le toujours très régulier Caruso (+ 15 sec) et Casanova (+ 21 sec). Marchetti ne signant que le cinquième temps (+ 27 sec), voyant ainsi revenir la R5 Turbo dans son sillage à moins de dix secondes.

Dans la courte spéciale suivante, Lento – Murato (14,07 km), Marchetti stoppait l’hémorragie en signant le scratch d’une courte tête devant Leroy (+ 1 sec) et Vivier (+ 2 sec). Caruso qui était lui aussi revenu au général perd gros dans celle-ci (+ 25 sec), mais sauve l’essentiel en restant sur le podium provisoire.

Au classement général après cette seconde étape nous retrouvons donc toujours le même trio de pilotes qu’hier, mais avec encore beaucoup de spéciales à venir, et des écarts qui restent faibles, il leur est impossible de se reposer sur leurs lauriers. Pour preuve, entre le premier et le second l’écart n’a bougé que de 4 secondes pour environ 85 km  de spéciales !!

Voici le Top 10 ce soir :

1 / Marchetti – Buresi (Ford Escort RS Mk1)
2 / Vivier – Camilli (R5 Turbo) + 11″
3 / Caruso – Santini (Porsche 911) + 38″
4 / Leroy – Delangue (Mazda RX7) + 48″
5 / Casanova – Delleaux (BMW M3) + 1’03”
6 / Foulon – Mattei (Ford Escort Mk2 RS 1800) + 1’06”
7 / Kelders – Chiappe (Porsche 911 Carrera RS) + 1’50”
8 / Antonini – Dini (Porsche 911 SC) + 3’33”
9 / Favaro – Malfoy (Lotus Elan 26 R) + 3’52”
10 / Deblauwe – Lemaire (Porsche 911 Carrera RS) + 3’58”

Du côté de la Régularité aussi le leader d’hier rentre en tête ce soir ; Bernard Figuiere s’étant montré le plus régulier sur trois des quatre chronos du jour. Premier au général il mène logiquement dans la moyenne Intermédiaire.

Jean-Pierre Verneuil confirme également, puisqu’il est ce soir second au général, et premier dans la moyenne Basse.

Pascal Arnould, 26e au général mène quant à lui la moyenne Haute.

Voici le Top 5 ce soir :

1 / Figuiere – Godin (Porsche 911 Carrera RS)
2 / Verneuil – Scudier (R5 Alpine) + 8
3 / Schon – Giammarino (Porsche 911) + 11
4 / Chabas – Arribert (Peugeot 208 GTI 1900) + 19
5 / Deklerck – Laporte (Porsche 911 Targa) + 19

Arrivés ce soir à Saint-Florent les concurrents reprendront leurs batailles demain par la spéciale de Oletta – Col de San Stefano (18,72 km) à 9h23.